Fantaisie finale

Bon, bon, bon !!

Le contrat de 10 jours ne pouvant été prolongé au-delà de 3 fois, beaucoup allaient devoir travailler bénévolement, aussi accélérèrent-ils le mouvement pour, enfin me direz-vous, atteindre le village tant convoité.

Bonheur et heureuse coïncidence, un frêle ruisseau les accompagna jusqu’à la porte de l’atelier de Gepetto.

Ils clapotèrent-tapotèrent-tirèrent la chevillette et le plus vieil ouvrier de France apparut dans l’entrebâillement de la porte :

 » Da ! Gue foulez-fous ? »

Flippé prit la parole, expliqua qu’ils avaient rendez-vous ce jour précis à cette heure exacte, pourquoi ils venaient, raconta le périple de chacun et, quand il eut achevé ce discours fleuve -réminiscence maritime- que je vous épargne car vous avez suivi depuis les différents débuts (sinon, retournez étudier et j’interroge dans une heure !), il était le lendemain pas à la même heure.

Gepetto :

« Arrr, foui foui foui !! Che meuh röppelle ! Ein dauphin gui veut märcherrr… Ch’ai chust ein kïïïn Proplëm !! Hier, ch’avais le demps ! Blus auchaurd’hui ! Rebassez dans tix chours !! »

Et il claqua la porte !

Oui, vous aussi, vous avez un gros coup de blues… Je me doute ! Alors qu’enfin, il semblait inéluctable qu’on mette un point final à cette histoire, v’là t-y pas qu’elle nous joue un gauche-droit-spirale et nous glisse entre les doigts !

Quant à nos 12 héros, vous vous doutez bien de leur réaction !

 

Publicités

4 réflexions sur “Fantaisie finale

Ron-ronne-moi un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s