Un nouveau souffle : épisode 15 : sous-division 2 : Sus au Tysssskät : Tome 1 : le début de l épopée : paragraphe 1/ Recrutement : alinéa 1 : Jachère

Combien de marsouins sauvages-sherpas trouvèrent mort en essayant de gravir le Tysssskät, ce dieu-montagne à la cime inatteignable, tout cela pour assouvir la folie d’hommes ?

Combien ? Cinq.

Il y eut Ouïirk, légendaire marsouin sauvage. Puis Kouïirk, son neveu par alliance, Pouïirk, un copain de belote et deux autres dont la légende n’a su garder noms en mémoire.

Une stèle se gèle les sédiments au pied du dieu-montagne en souvenir de ces héros perdus.

Le chef des marsouins sauvages du secteur 6 considérait que cinq, c’était déjà quatre de trop (il n’avait jamais aimé Pouïirk) et que, stop, ça suffit, les hommes se débrouilleraient sans marsouin sauvage-sherpa.

L’alinéa de l’épisode portait bien son nom car l’aide proposée était telle la terre les noyant de vide à perte de vue : aride.

Il faudrait soit a) les convaincre soit b) faire sans soit c) trouver une solution intermédiaire.

Ron-ronne-moi un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s