Le caillou 11

« J’en ai une autre !!! J’en ai une autre !!! » Écume, sagesse incarnée et grande voyageuse ayant etc, etc… était une grande bavarde.

« A moi, cette fois-ci ! » dit caillou, toujours en planche…

D’ailleurs, son histoire a tout rapport avec cette faculté peu commune chez les minéraux : les plus sveltes ricochent, c’est vrai, mais finissent inexorablement par à pic couler. Pas caillou qui, des jours et semaines durant, flotta à plat. Gros gros travail de la ceinture lombaire pour le coup… Et…

… Faut que caillou vous parle de cette rencontre.

En cathédrale, on vit par communauté : les cierges brûlent dans leur coin, les orgues de concert, les bancs s’emboîtent (en de pures orgies mais bref), les poutres se soutiennent et les pierres s’empilent MAIS jamais vous ne verrez l’un de ceux-là discuter avec l’autre de ceux-ci.

C’est ainsi, c’est un dogme.

Caillou fut muté à la place de Gérard qui allait finir sa vie de caillou dans une ferme à la campagne, une jolie ferme où des détenus vivent heureux, une masse en main… Gérard le mérite, c’est un chouette caillou.

Bref, caillou est promu et se trouve, première fois, nez à nez avec poutre.

Petit, on leur avait à chacun dit : « Ne leur parle surtout jamais ! »

Ben oui mais… Les premières années passèrent et, curiosité faisant, l’un des deux dit « Salut ».

C’était en l’an 1 de l’ère des cailloux-poutres, un 25 Septembre, date désormais sacrée, et ce fut d’abord désapprobation générale et reproches outrés de chaque clan :

« Mais pourquoi ? Mais que fais-tu ? Que dira ta mère ? Que dira ton père ? Et le grand-oncle ? Tu mets la honte sur ta famille ? Nous brûlerons de ce péché (poutres) ! Tout s’effrite avec ces jeunes (cailloux) ! On sera réduits en cendres (poutres) ! Tu vas rejoindre Gérard (…) ! »

Bref, poutre et caillou se sentirent exclus mais, en même temps, connurent amitié jamais touchée jusqu’alors.

Poutre, il y a peu vivait en nature, entourée de feuilles, dans un joli hameau, pas loin d’une ferme où vivent de gentils détenus, une hache en main.

Ils parlèrent de tout, de leurs expériences si différentes, de leurs perceptions parfois à l’opposé, de leurs émotions qui se rejoignaient souvent, de leurs aspirations diverses.

Quelle belle et imprévue rencontre. Leurs dieux respectifs avaient bien fait le taf !

Dans le calendrier poutre-caillou, le 25 Septembre est le jour de l’amitié pure et franche.

Ron-ronne-moi un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s