Concours agenda ironique Février 2022

Boy’b…

Forcément… Forcément, ça lui a pris, il a cliqué « Concours agenda ironique », est tombé sur la proposition du mois « Parlez d’une partie de votre corps »… Forcément, une douleur et il parle de moi.

Ira pas chercher loin, L5 est toujours coupable.

Non seulement je me trimballerai à vie un nom de groupe pop mais je devrai à tout jamais exutoirer ses souffrances.

N’est pas chat de gouttière qui veut ! Je reprends : N’est plus chat de gouttière qui ne peut.

Regardez-le hier soir, grands yeux verts épris de cette jeunesse évanouie, désirant ronronner au plus près de la lune, en oublie que gravité le rattrape de plus en plus souvent, veut rejouer les grandes sorties nocturnes jusqu’à plus ron-ron.

Je lui ai immédiatement dit « Attends la prochaine vie ! Temporise jusque là, joue avec des pelotes de laine à même le parquet !! Ça, tu peux encore !! »

Non !! Félin est fêlé, n’écoute rien, surtout pas la dernière des vertèbres.

Est sorti, ne rentrera pas même au son des croquettes, l’heure est sienne, celle des chasseurs funambules.

Glisse en pénombre, furtif, grimpe sur la murette, prend appui pour atteindre les premières tuiles, y parvient… Juste, juste !! Prémonitoire dirais-je !! Mais j’dis rien, sinon il crache !!! Sautille entre les sillons de toit, s’approche du bord, sombre inconscient et flirte avec le vide.

Stop !! J’ai dit stop !!

N’écoute donc rien.

J’avais prévu le faux-pas, a rippé sur le zinc et direction vide !

Me suis automatiquement mis en PLS pour limiter la casse mais l’animal -je l’appelle ainsi, c’est ainsi- a voulu recréer le mythe de tomber sur pattes, a tournoyé dans le vide à gauche derrière, à droite devant, puis inversement pour finalement tenter un redressé de barre…

Réception hasardeuse.

Je me suis retrouvée première de cordée à la retombée. Mes confrères me sont rentrés dans l’derrière.

Il miaule de douleur. Je ne dors plus. Il miaule sans arrêt. Douleur !! Aïe !!! Aïe !! Ce genre.

Je ne dors plus.

J’en deviens irascible et, quand je suis irascible, je coince, je couine, je douleurise !

Ça lui apprendra… Ou pas ? Ou plus !!

L5 au rapport, l’affaire est désespérée, matou va me tuer !

Ci-dessus un texte pour participation à l’agenda ironique de Février 2022 accueilli ce mois par Joséphine https://josephinelanesem.com/2022/02/01/le-diable-au-corps/ qui nous invite, par corps interposé, à écrire.

9 réflexions sur “Concours agenda ironique Février 2022

  1. Je n’aurai pas pensé à choisir comme sujet un animal à quatre pattes pour cette consigne, car finalement nous sommes tous des animaux, avec nos douleurs, nos désagréments corporels 🙂

Ron-ronne-moi un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s