Un souffle décalé : épisode 21è… ???… ou 22ème ?…Peut être ?… Apparemment… Pas sûr !

Ils montèrent, montèrent, et, fut-ce le manque d’oxygène, le froid saisissant dessus-dessous leurs neurones, la pleine lune du jour, l’éclipse, toujours est-il qu’il étaient un peu perdus, un peu déroutés, vraiment décalés…

L’avantage d’être décalé en montée, c’est qu’ils avaient la sensation de descendre… Aussi, l’ascension se fit plus facilement et ils atteignirent le camp de haute-base 6, camp situé à 1 kilomètre de l’inaccessible sommet du Tysssskät, ce dieu-montagne à la cime inatteignable.

Franchement, plus le récit suivait son cours, plus cette légende du Tysssskät, ce dieu-montagne à la cime inatteignable, prenait du plomb dans la dorsale.

Parce que, franchement, je ne sais quel est votre ressenti de lecteur mais, à l’écrire, je trouve qu’on nous a vendu du compliqué là où, honnêtement, à part deux yacks-agressifs et trois marsouins-sauvages qui ont posé problème, l’histoire s’enchaîne, fluide et évidente et, inexorablement, nos héros approchent du but.

But qui semble atteignable dans les 15 jours, ce qui nous amène à début Décembre.

Il est donc tout à fait envisageable de signer en début d’ann… Pardon, je m’égare. L’altitude, les neurones, je me sens… décalé en ce moment.

Concernant nos héros dont c’est l’histoire (héros auxquels jamais je n’aurais identifié ma personne, c’est un principe que je m’impose), ils pourraient donc atteindre en quinzaine la cime pour y déverser les cendres de feu-Oïyok, moment qui s’annonce poignant, déchirant mais aussi merveilleux (spoiler).

Ron-ronne-moi un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s