Un nouveau souffle 10 : le retour du titre originel

Retrouvailles consommées, il fallait repartir vers le but ultime de l’histoire et déverser les cendres de feu-Oïyok, je cite l’épisode 1 : « au Nord-nord-nord-nord, sur la cime du célèbre mont Tysssskät, mont connu parmi les fameux pour n’avoir jamais été gravi »

Füg ayant fugué, Vasssk à ses basques, ne rescapaient que nos depuis-toujours héros, Ijdraya, flamme, Päatrok, cendres-d’Oïyok et Esprit-d’Oïyok.

Pour tout voyage dans le Nord-nord-nord-nord, les recommandations d’orque-fûté sont à suivre à la lettre : il est bon de prévoir de l’eau, des couvertures chaudes, des chaussettes chaudes, quelques barres de céréales, de faire des pauses toutes les 36 h de traîneau pour éviter l’endormissement ET de DÉ-FI-NIR l’itinéraire à l’avance. »

Ijdraya et Päatrok étudiaient donc la carte.

Esprit-d’Oïyok : « Laissez cela, je vous guiderai… »

Les enfants : « Dans le souci de faire passer dans ces écrits un vent émancipationno-patriarcial, nous aimerions nous débrouiller par nous-mêmes. »

Esprit-d’Oïyok : « Si on peut plus rien dire… »

Et il s’en fut.

Maintenant, c’est bien connu, les esprits sont nulle part et partout, ce qui fait qu’en étant parti ailleurs, il était quand même un peu là.

Ijdraya et Päatrok convinrent qu’il était plus prudent de passer par… Brrrr… « l’affreuse route glacée dangereuse !! »

Une réflexion sur “Un nouveau souffle 10 : le retour du titre originel

Ron-ronne-moi un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s