Couve-feu 9

Pkatröy et Ijdraya (qui avaient retrouvé l’orthographe première de leur nom depuis que l’auteur avait relu les textes initiaux) fabriquèrent un igloo prise-rapide.

Pour bien hermétiser, il faut croiser bloc sur bloc et calfeutrer avec de la bave de lapin des neiges.

Le lapin des neiges possède 6 glandes salivaires situées de chaque côté de la mâchoire, là, là et là.

Ses sécrétions sont importantes et constantes et il est conseillé de l’accrocher pattes en l’air afin de récupérer le « nectar ».

À l’aide de la spatule E1, vous pouvez donc délicatement étaler la bave entre chaque bloc.

Manquant de temps, ils passèrent le lapin langue sortie comme on passe un rouleau !!! Pose, pose, pose le bloc suivant jusqu’à ce que… Ouf !!! Igloo fini !!

L’espace était restreint mais ils rentraient tous 3 + flamme, un morse servant à colmater l’ouverture.

Et Fcccchhhhhhuiiiii faisaient les vents à l’extérieur !!!

Eux étaient à l’abri et dehors pourrait bien s’envoler qu’ils resteraient sagement protégés.

Cela dit, il faisait chaud dans l’igloo, de plus en plus chaud… Était-ce cette promiscuité étroite ? Ou bien ? Ou bien L’effet de flamme ?

Toujours est-il que blocs de glace fondaient, que glace devenait translucide, ouvrant des fenêtres encore closes sur un extérieur fou et fracassé, où tout allait dans tous sens, violemment bercé par des vents furieux.

Combien de temps leur restait-il avant l’épisode suivant ?

Ron-ronne-moi un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s