Ce jardin

Bouton_de_fleur_de_cerisier (1)

Si fermé et mystérieux à moi.

Il verdoie à l’abri mais ne souhaite que s’étendre.

Je l’ai esquivé avec malice sans qu’il ne s’en plaigne jamais

Car il m’attend, confiant.

Un jour je saurai, j’entre-ouvrerai le portail,

Je cueillerai les fleurs qui y ont crû à l’abri et désormais impatientes

Qu’en bouquet je les dévoile, qu’en pluie je les déverse, qu’à la folie je les offre.

Ce jardin ne sera plus mystérieux, distribuera ces secrets,

Éclatera en mille parfums,

Et je proposerai, je donnerai

À qui voudra bien, à qui saura voir

Ces trésors qui ne m’appartiennent pas, dont je suis seulement dépositaire,

Ces trésors que toi, moi, nous tous effleurons,

Ces trésors enfouis dans ces jardins.

Tant de jardins.

Une Terre de jardins.

4 réflexions sur “Ce jardin

  1. La Terre est bonne et l’arrosage justement dosé pour donner des secrets aussi florissants.
    La poésie est une merveilleuse façon d’en parler.
    Merci une patte verte dans l’encrier.
    😀

Ron-ronne-moi un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s