Réincarnation 1-1

 

Bonsoir à toutes, bonsoir à tous,

Bienvenue dans votre premier semestre de formation à la réincarnation.

Je vais vous exposer les différentes thématiques et parler de chacune brièvement.

Nous visiterons d’abord l’Histoire de la réincarnation, et notamment les grandes tendances à travers les siècles, la période « Phénix » étant la plus ancienne. Nous nous attarderons bien sûr sur les erreurs à ne pas commettre au premier rang desquels la fameuse question : »Comment bien libeller ma demande à l’Univers ».

Beaucoup de déceptions sont venues d’une approche dilettante de la chose.

À ce sujet, et concernant votre thèse de fin d’études, je préviens d’ores et déjà les petits malins qui pensent pour bâcler l’affaire à user de subterfuges tels que « C’est une affaire de Karma, on n’y peut rien ! » que de telles pirouettes ne seront pas retenues comme pertinentes.

Bien au contraire, je vais, par des exemples concrets, vous montrer que nous avons une incidence nette sur la prochaine destination de notre âme.

J’exclus là bien sûr les âmes ayant terminé leur voyage ici-bas et qui remonteront en d’autres sphères pour ne jamais plus s’incarner ici.

Pour les autres, amenés à rejouer encore et pour plusieurs vies, leur ronde en ce lieu jusqu’à ce qu’ils comprennent, tout de suite et pour être au plus près de la réalité, voyons immédiatement l’exemple de Gladys :

Gladys était une amie, une superbe fille, je pense parfois à elle, à nos cornets vanille… Mais surtout, Gladys émet au jour d’avant sa mort le souhait de revenir en licorne. Choix qui est le sien, qu’on est en obligation de respecter.

Seulement, n’ayant pas précisé « Licorne magique, alias animal merveilleux et réel » GLadys échouera ainsi !

Aucune réclamation ne pouvant être déposée aurpès de l’Univers après réincarnation, Gladys passera douze années à être machouillée et couverte de bave, de sable de bac à sable, de terre de jardin et de vomi de soupe toute prête jusqu’à la délivrance d’une nouvelle affectation.

De quoi frémir et de quoi bien préparer la liste de ses vœux.

Pire encore, André, mari de Gladys et décédé ultérieurement, possédant une faible connaissance de la Mythologie et n’étant forcément point au courant des déboires de sa femme, demandera pour la retrouver, ce qui est fort louable, à devenir mari de licorne soit, selon ses mots, « Encorné ». Le mollusque ayant une vie plus courte en fin d’année, celui-ci ne fera qu’un bref passage ainsi.

Cependant, voyez qu’il ne faut pas prendre cela à la légère.

Au-delà de la bonne définition, il est bon de tout soupeser ! Parce qu’on s’imagine que c’est idyllique d’être licorne ! D’abord, corne oblige, faut aimer le strabisme divergeant. Inévitable, la licorne qui prétendra ne jamais dé-loucher est une menteuse !… Si !! Certaines licornes mentent parfois ! Obligé de pupiller vers l’extérieur pour voir quelque chose. Et les chevaux qui font un pataquès des œillères. S’ils savaient !

Faut pas jouer avec la réincarnation, croyez-moi, j’en ai quelques unes dans le rétroviseur et il est important d’étudier avant de signer.

À cela s’ajoute qu’on doit vivre caché, ce qui n’est, croyez-moi, pas heureux. Pas de vacances à la mer, on se fait tout de suite remarquer, toujours en décalé, du coup, les enfants ratent des cours… Cela va donner une génération d’animaux de cirque, juste bons à tourner en rond.

Sinon, restent les forêts magiques. Surfaites, les forêts magiques ! Des frondaisons qui coupent la lumière du jour, beaucoup d’humidité, des nains, des bestioles partout !!

Ah oui !!! En parlant de bestioles, je vois parmi vos « voeux » que j’avais demandé de remplir anonymement, beaucoup de papillons. On s’imagine voleter tranquillou, sans prédateur annoncé. À savoir que tout papillon commence par la phase chenille. À fortement méditer pour ceux qui n’aiment pas le gluant !

Ce ne sont que des exemples, j’aurai le temps de développer ultérieurement.

Enfin, et comme je vois que notre heure s’achève, j’aborde rapidement le dernier thème « Sociologie et moeurs à travers la réincarnation ». Nous parlerons des modes et habitudes, de l’intégration dans notre vie de tous les jours d’un consumérisme réincarnationniste qui crée des déviances fâcheuses.

Par exemple, et j’en terminerai là, on note chez les repris de justice et condamnés à mort pour fautes graves, une recrudescence pour la réincarnation en « Dodo incendiaire » voir fig 2.

 

De cela, on est en droit de s’inquiéter même si de valeureux justiciers veillent encore et toujours.

 

Merci à vous.

 

10 réflexions sur “Réincarnation 1-1

  1. Ca fait deux heures que, gondolée sur mon divan, et donc avec retard, je vous réponds, cher Professeur. Je m’inscris séance tenante à la prochaine session de réincarnation 1.2. Mais il convient aussi que je vous avertissasse. Patronne ad interim en binôme avec les Narines pour l’Agenda ironique de novembre 2017, quel que soit notre sujet (qui sera dévoilé endéans les deux jours grand maximum), nous nous permettrons de vous comptabilizasser dans les intervenants de notre séminaire même et surtout que vous soyez ou non hors sujet. Car il ne vous suffisait pas de non-écrire lors du précèdent. Encore eut-il fallu que vous n’encornassiez personne : malheureusement pour vous, c’est fait. Nous vous prions donc, cher Professeur, d’agréer nos salutations distinguées considérant de fait par la présente que vous figurez comme la première participation officielle à un agenda ironique non encore édité. Il faut des premières à tout et vous êtes bien placé pour le savoir. Na ! Bien à vous. La patronne.

  2. C’est fou ce que la vie est à risques !
    Que cet animal, censé dormir éternellement à l’intérieur de sa voie d’extinction ferme et légitime, décide de Dodo-incendier, phénixement parlant s’entend, histoire de rebondir sur la mort de pauvres condamnés, punis de ne jamais pouvoir récidiver du crime niveau « 1 » mais pire encore, condamnés à grimper sur l’échelle du prédatoriat pyromanique, peuchère, ça doit être terriblement terrible à vivre pour lui.
    Toutes réflexions faites, j’hésite à choisir quel crime je vais bien pouvoir commettre pour que l’orientation de ma future réincarnation soit satisfaisante.
    Professeur, auriez-vous à votre disposition une liste de choix à nous communiquer lors du deuxième semestre ?

    • Super l’idée du « club des réincarnés qui se poilent ». Etudions les statuts pour mettre le sujet à l’ordre du jour de la prochaine assemblée générale de l’agenda ironique.
      Soutenir un tel projet est une véritable bénédiction. 😀

      • je suis prêt à me proposer non-président d’honneur de ce club des décédés-redescendus !!!
        On pourrait instaurer une thématique par saison, on ferait des crêpes, des gaufres, on organiserait une tombola pour financer les dossiers des personnes n’ayant pas les moyens d’accéder à leur réincarnation de choix !!
        Pfffuiiii ,je fourmille d’idées, amusant pour moi qui comptais postuler com’ tamanoir !!!

Ron-ronne-moi un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s