Miaou-Land

podarcis-muralis-600x450

Diagnostic de thérapie : « Faites une pause ! » m’avait intimé Mme Marraine, ma psy.

« Vous dormez trop, vous jouez jusqu’à plus soif, vous lapez et griffez plus que de raison, vous ronronnez à outrance, vous miaulez jusqu’à l’abus ! Vous ne tiendrez pas plus de 7 vies com’ ça ! »

Constat cruel… Je ne griffe pas tant que cela… Bon. Pause alors ! Je me mis donc en quête du lieu de villégiature, petit panaché de panacée et de patachon où entamer la convalescence recommandée.

Forcément, je jetai mon dévolu sur Miaou-Land, terre féline bien-à-proposément nommée dont je me doutais à son seul patronyme qu’elle saurait pourvoir au moindre de mes besoins, à la plus infime de mes attentes.

Suffisait de montrer patte blanche, je m’équipais donc de mes coussinets fournis par quatre et d’un pot de la teinte indiquée afin, en temps et heure, d’orner les premiers de la tonalité adaptée.

J’entrai après m’être également acquitté des trois boulettes de poils régurgitées réglementaires… Apparemment, c’est, une fois recyclé, un excellent isolant mural pour qui ne souffre pas d’allergie à la bave.

Miaou-Land ! Concept brillant ! Sélectif à l’entrée donc, rien que du matou, de l’oreille en pointe, de la patte voluptueuse, de la griffe de qualité, filetée-affûtée-nacrée-élégamment.

Et que de ficelles, de bouchons ! De la croquette de poisson à volonté -sauf le Vendredi, juste esprit de contradiction- ainsi que, si vous aviez souscrit l’option « all inclusive », des tombereaux de lait à laper.

Activités variées : combats de souris, chasse au lézard, balle-attrape, course de gouttière pour les sportifs, location de volière sur réservation.

L’instant était parfait. Enfin… Presque parfait. Appelez cela de la paranoïa si cela vous chante, pour nous autres, êtres supérieurs, c’est plutôt de l’instinct. Intrigué j’étais au plus haut point par l’un des résidents, allongé dans une corbeille de bord de plage -15€ la location journalière, j’avais décidé de ne rien me refuser. Ce chat agissait bizarrement sans qu’aucun des autres félins, sûrement tous occupés par leur seule personne, ne relèvent les incohérences.

Un pelage fort massif, que je qualifierais d’hiver, à une période que j’indiquerais d’été, un manque de souple souplesse au moment de se lécher le… La… Bref, de « s’occuper » de lui et, surtout, une manière de se « grignoter » le dessous d’avant-patte qui me faisait bien plus penser à un pote flamand rose qu’à une élégance de chat.

Je guettai d’un demi-oeil ses agissements puis me repris : j’étais en vacances, j’étais là pour couper, pas pour deviner du dodo à tous coins de rue.

« Un dodo » m’avait bien exprimé Mme Marraine « qui n’était que l’allégorie traumatisante d’expériences désagréables de vies antérieures faisant que je focalisais sur de l’animal disparu comme une tentative désespérée d’enfouir la douleur. »

Après vérification, j’avais noté que Mme Marraine avait obtenu son diplôme à l’IVG, l’institut volatile de Grenoble. L’ancien Moi aurait pu déceler un semblant de complot; le nouveau Moi, fort médicamenté il est vrai, voulait se convaincre que tout cela n’était qu’un résidu d’affabulation inévitable.

Le voisin de corbeille en question se leva et c’est là que je sus : je le vis saisir sa serviette, la rouler en un ovoïde quasi parfait puis s’asseoir promptement par-dessus, sans tourner sur lui-même ni renifler la chose, en une technique que je définirai de « tombage com’ une M… » : ma conviction était faite, l’animal couvait quelque chose !

Ces vacances s’annonçaient de moindre repos.

Episode suivant

12 réflexions sur “Miaou-Land

  1. Ha ha! Un matou ne vole pas de la même façon qu’un oiseau.
    J’aime l’esprit de contradiction pour le repas du vendredi, sans parler de l’IVG et le tombage comme une M…!

Ron-ronne-moi un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s