Faux concours pour sourire et rire (ou pas) : agenda ironique de septembre

C’est Anne qui s’attelle à l’organisation du concours ironique de Septembre. Fonçons à ses côtés !

C’est la fin des vacances et Anne a décidé que c’était la fin des contraintes ! j’abonde, je suis glue, colle, scotche-double-face, bref j’adhère !!

Ma proposition :                                                              Ric-Rac

ric racDu bout des doigts.

« Non mais ça tient, t’inquiète ! » me dit-elle.

« … ça tient, t’inquiète ! », parole réconfortante. Comme je suis du genre à boire ses paroles, je me lance, lâche l’autre main. V’la-t-y pas que ça ripe, ça glisse, ça jointe pas. Pas bon ! Pas bon !

Je chute, la seconde est étrange. Je souhaiterais revenir à celle d’avant si possible… Le sens ne s’inverse pas, j’en déduis que ce n’est pas possible.

Je suis fataliste, je prends ce qui vient. Là vient le sol.

Comme je n’aime pas faire comme les autres, alors que la chute suit son bonhomme de chemin, plutôt que de me cantonner à revivre en accéléré cette vie, je décide de revivre les précédentes également… Je verrai bien si, arrivé en bas et n’ayant pas achevé le récapitulatif, l’apesanteur me laisse quelques secondes supplémentaires.

La mémoire, en général, et la mienne, en particulier, n’aimant pas les circonvolutions, je revois en une image tout mon joli Monde de moi(s) dans une même pièce.

Du beau monde !

Je fus compagne d’armateur, mouillant (pour un bateau… Entre autres) en Grèce, roue de Formule 1 fuyant cockpit par la faute d’un mal graissé essieu, je fus courtisane usant de grâce pour amadouer riches jouvenceaux ou encore chipolata réalisant le funeste proverbe « Il faut tuer la mère » pour accomplir mon destin-festin.

Le sol étant encore à quelques encablures, je poursuis l’introspection. Remontons le temps, remontons ! C’est plus confus, c’est flou et je doute : rose ou pachyderme, l’hésitation est étrange ! Peut-on réellement mélanger les deux ?

Eléphant rose alors !

Elephant rose sûrement ! Lors d’une boeuf-verie peut être ?…

Eléphant… Ah, si j’avais su voler… Mais je n’ai pas su. J’ai donc atterri, forcé. J’ai mal atterri en somme.

Une vraie boucherie !

la photo-collage proposée par Anne : concours

18 réflexions sur “Faux concours pour sourire et rire (ou pas) : agenda ironique de septembre

  1. Ceci n’est pas comme tu pourrais le croire destiné à amortir ta chute, mais anne impose un vote imagé ! alors, toutes mes plus pas plates excuses pour l’incongruité !

Ron-ronne-moi un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s