Flippé et Ingrid s’enbigoudennent le chouchen avec de l’autochtone assermenté

scaphoide-anatomie

Légende de la radiographie Z-P158 : EB5 (entre-branchie 5) sectionné en perforation latérale voire en quinconce – le chirurgien n’ose se prononcer à ce sujet- avec déformation rotative de la tête de col de l’humérus.

Vous venez de là

Du coup, tombés en rade à Plouzalbec-sur-Chouchen, antique authentique fanatique bastion de l’hydromel local, Chouchen-town du grand Ouest.

Bilan de la radiographie post-vague en quinconce fatal : entre-branchies sectionné du point A au point B par une oblique latérale niveau II (voir radiographie Z-P158 en haut dudit post).

Flippé, pour se faire rembourser les frais extravagants induits, est obligé d’aller en Sécu demander une remise à jour de ses droits parce que sa carte vitale fluctue d’indécision et de la puce quant à la prise en charge.

Triste réalité d’un Monde actuel totalement aveugle face aux personnes à mobilité réduite, aucune accessibilité fluviale ne dessert le bâtiment sus-mentionné alors que le décret en date du 16 Gidouille de l’an pas fait, oblige les dit organismes publics à se mettre en conformité avant, je cite « qu’un mammifère marin happé par un chalutier ne vienne à faire exploser le système lors d’un procès épique, qui plus est s’il engage Perry Mason ».

Perry étant pris pour inhumation, c’est Roger Boulard qui le remplacera si procès devient nécessaire.

Pour l’instant, Flippé tente d’entrer en contact avec l’accueil par ultra-sons afin de trouver solution amiable.

Nolween : « Accueil de la sécurité sociale. Demat (Bonjour) ? »

iiiiiiiiiii-iiiiiiiii- iiiiiiii    iiiiii-iiiii ! (Ultra-sons)

Monsieur, les ultra-sons sont interdits dans l’enceinte du bâtiment pour des raisons de sécurité sanitaire. Je vais vous demander de nous adresser votre demande par courrier. Kenavo ! »

« Kenavo ? »… Quel navet oui !

Heureusement, pendant ce temps, et afin de rémunérer laboratoire et soins annexes, Ingrid, qui avait senti le miss-match fonctionnarial, était partie travailler au bordel le plus fréquenté de Plouzalbec-sur-Chouchen, « la danseuse en coquillage » 13, rue du quai du port, port.

Ses 18 séances de rééducation à base d’ultra-sons – visez l’ironie – réalisées, Flippé avait repris possession de ses flancs et put reprendre la nage, d’abord en brasse parce que c’est le plus accessible, puis il s’essaya au crawl mais avec modération, tenta le papillon avant d’oser à nouveau frétiller du gouvernail arrière à qui-mieux-mieux.

Le jour de leur départ, l’hydromel coula à flot pour noyer les larmes des marins parmi lesquels Ingrid s’était fait une clientèle fort assidue.

La voir partir, c’est un peu comme dire que Nantes est en Bretagne, une terrible déchirure pour eux tous à Plouzalbec-sur-Chouchen la romantique.

Le sens de la visite, c’est par là

Publicités

7 réflexions sur “Flippé et Ingrid s’enbigoudennent le chouchen avec de l’autochtone assermenté

  1. C’est sans conteste une sacrément belle fracture de l’appareil respiratoire sur la radio, point n’est à en douter ! Pour le genre, j’hésite entre l’humour en mouton noir ou à l’emporte scabre… 😀 Pas évident à définir.
    Sinon, pour la suite, je vote la proposition N°3 : Ils filent en direction du bon vieux flegme anglais. 😀

    • Excellente proposition que je soumets im-mé-dia-te-ment à notre collège de scénaristes au nombre de 25 -dont un de Bollywood qui travaille sur l’inévitable épisode chanté/dansé- qui planchent jour et nuit et encore nuit et aussi jour pour trouver une suite adéquate à ce récit pas-le-python…

Ron-ronne-moi un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s