Pérégrination balnéaire…

Je suis allé ce week-end au bord d’une mer choisie au hasard…Mer

…  En un lieu légendaire qui inspira de multiples artistes…

Je crois me souvenir de quelques vers que je jette,

Au hasard et au gré d’une brise voulant bien lui prêter transport…

« … les golfs claires que l’on voit passer le long de la mer… » par exemple…

golf2

… Par exemple… Et sinon…

… Concernant mon talent perso, en cale, il n’y a qu’à Sète que ne vais à sèche !

Ne serais-je un saint qu’à Sète ?

En effet, là-bas, on me Paul-Valorise,

On me Georges-Br-encense,

Autochtonettes et autochtoneaux sont du chat en amourailles !!

Sûrement mon côté zen qui plaît…

Etang de bon Thau d’être sociable en tous instants,

J’ai signé moult autographes et partagé tonnes selfies jusqu’à plus soif

Afin de ravir les coeurs,

Et de tirer de ces tonettes la larme… De joie s’entend…

Clairement mon côté zen qui plaît…

Ravi et me sentant en conquis pays, j’ai décidé de faire le tour du propriétaire…

Oh, j’ai eu vite fait, je suis plus long que large…

filetMoi, pris dans les filets d’un chalutier lors d’une « pêche au grand »…

Donc, j’ai fait le tour de la propriété… Et c’est beau !

20150501_142832Une rue au hasard

20150502_115822Le fameux Jonathan, réverbère bien connu de l’angle de la rue Jean Vilar et un goéland posé sur lui

20150501_142449Sète en mode « San Francisco »

Arrivé là et aux limites de définition de mon portable n’offrant aucune perspective convenable,

J’ai préféré, plutôt qu’une photo d’ensemble floue,

Croquer, comme ça, au chat débotté et au pastel,

Un dessin de cette ville qui saurait en capter l’attrait.

J’étais super satisfait du résultat… Et tout ça en seulement cinq minutes…

Puis, je me suis rendu compte que Gabriel Couderc avait fait, à peu près, la même chose…

Comme je suis modeste, je préfère laisser la place…

couderc-port-sete-matin1948

C’est quasiment la même…

Mon « oeuvre », elle, avait un ciel bleu-canard que je trouvais plus approprié…

Mais bon… Chacun voit…

Et c’est vraiment s’il fallait trouver un défaut à son tableau que je juge très… Correct.

Et sinon…

J’ai voulu savoir jusqu’où, autour de ce paradis du bon goût, pouvait s’étendre mon périmètre de notoriété…

A Estagel, je suis perçu comme une huile, un moteur…

Par contre, à Béziers, je suis vu comme un mâle…

Vision de moi que je trouve biaisée…

J’ai arrêté là de peur qu’à Nîmes, on me considère faux-man.

Rester sur une bonne impression.

Il était temps pour moi de rentrer au pied de mes Pyrénées,

Là où j’ai toujours foi en moi.

Publicités

11 réflexions sur “Pérégrination balnéaire…

  1. Ton style est délicieux, la patoune dans l’encrier! J’ai bien apprécié les jeux de mots, les références, les descriptions… Enfin, tout.

  2. ton texte est en effet farci de jeux de mots , je ne sais même pas si je les ai tous saisis après 3 lectures 😉
    j’irai aussi faire un tour à Sète ce soir entre 6 et 8 ( j’ai pas trouvé mieux)

  3. Excellent 🙂
    J’ai fredonné tout du long d’abord Bashung (Oh Gaby, Gaby
    Tu veux que je te chante la mer
    Le long, le long, le long des golfes
    Pas très clairs.) puis Brassens of course 🙂
    Lu plusieurs Foix aussi 🙂

Ron-ronne-moi un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s