V(i)ol p(l)ané

Qu’il était joyeux, qu’il était heureux, tout en émotion,

qu’il était… Comment dire ??… dans cet état d’esprit, not’ pinson

Voletant au gré des vents et, sous ses ailes, de leur aimable friction,

Quand il vit, au détour d’une vrille, un bien infortuné poisson

Coincé, emberlificoté de la nageoire gauche dans l’anse d’un pochon

Provenant d’achat en grande surface de quelque alimentaire portion

Et laissé là à seul but d’une volontaire et assumée dégradation.

Ni une ni deux, ne sachant compter et par pure dévotion,

Pinson fringuant, d’un piqué, va à son cul apposer délicate pression

Et d’un  coup de bec le libérer de cette insoutenable tension.

Malheur, rate, dose mal et n’y laisse que trace d’un poinçon.

En représailles à l’assaut, l’aut’ lui donne d’insultes sa ration.

L’invective, le nomme « d’Espèce d’empiaffé ! » avec passion,

D’habitant des airs avide de moeurs légères et de dépravation

Et que lui ne goûte guère cette honteuse et sordide potion.

Notre volatile ne pouvant répondre, le bec coincé non par la tension

Mais bloqué par une écaille dont il a malencontreusement opéré ponction,

S’en repart, ne souhaitant expliquer de son geste l’intention

et alimenter plus de friction en une belliqueuse discussion,

Encore moins souffrir de l’autre la subite dépression,

Car sa maman lui a seriné,quand il était chez elle encore en pension

La nécessité, sur chaque branche, de se poser en attention

Et celle, aussi importante, de toujours  savoir quitter par précaution.

Publicités

Ron-ronne-moi un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s