Ch. terrier avec dépendances…

Ernest sortit la tête du terrier :

« C’est vrai que c’est grand chez toi, Raymond ! T5 ?

– J’ai craqué ! Terrier 6 ! la crème des crèmes ! Exposition plein sud, chambre parentale, deux supplémentaires et trois latrines, terrasse empierrée…

– Deux latrines, ça n’aurait pas suffi ?

– Ben non ! Vu ce que Germaine mange, je subodore qu’on aura des triplés; ça plus celui qui a survécu à l’hiver dernier, fais le compte, je n’avais pas le choix ! Je préfère ça plutôt qu’on soit obligé de faire la queue en plein mois de janvier, au froid et totalement ensuqué !

– Par contre, les chambres sont basses de plafond.

– C’est difficile de tout avoir, faut faire des concessions ! J’ai privilégié l’exposition parce que marre des terriers humides où on choppe des saloperies en pleine hibernation.

– Dans les Alpes, ils privilégient une grande pièce commune plutôt que plusieurs petites ! j’aime bien, c’est convivial.

– Tu as vécu dans les Alpes ?

– Oui ! Pas longtemps, dans ma jeunesse. Puis mon père a été transféré dans une fabrique de chocolat près d’ici.

Ok !

– j’ai aussi passé du temps en plaine.

– Ah oui ?

– Oui. J’suis un baroudeur, je voulais être des villes et j’y avais loué un terrier de taupe. Mais mal foutu le truc ! Que des longs couloirs ! Une pièce, un long couloir, une autre pièce, un autre long couloir ! Et sombre tout ça !… Et je ne parle pas des entrées ! Dé-gueu-lasses ! Déjà, verticales. j’ai connu plus pratique. Et pleines de terre non remblayée, tu te salis dès que tu rentres ou que tu sors ! J’ai vite nettoyé tout ça mais, du coup, courants d’airs sur courants d’airs ! pas le top !

– Du coup, tu es revenu en montagne.

– Oui, à cause de ça mais pas que… J’ai été le témoin d’une Saint-Barthélémy animalière !

– Oh ?

Et pourtant, rien ne le laissait présager, les humains n’étaient pas embêtants, on pouvait piquer deux-trois légumes dans le potager, c’était chouette mais vint ce jour terrible !

– Que s’est-il passé ?

– Je me réveille ce lundi-là, je sors, et je tombe nez à nez avec un lapin. Mort !

– Comment ça mort ?

– Momifié semble-t-il… Et enrobé de chocolat, complètement, des oreilles jusqu’au pompom, et comme couronne mortuaire, un joli noeud rouge autour du cou ! Et c’est pas tout, il y avait des cadavres partout, d’autres lapins, et des poules, des poussins, un cauchemar !

D’ailleurs, les poules avaient sûrement senti venir le truc et ça avait dû les stresser car elles avaient pondu des oeufs de toutes les couleurs. J’en tremble encore rien que d’en parler… Mais c’est pas le pire !

– Ah bon ?

– Il y avait même une marmotte ! La pauvre ! Je la revois, elle, son regard tout doux, ses deux incisives… Blackfinguée !… Et le pire… Ils ont lâché les enfants !… Je pense que c’est un entrainement, une sorte de dressage ou un rite d’initiation ! Ils leur apprennent avec des animaux morts et, quand ils sont prêts, ils s’attaquent aux vivants !

De toute façon, tu sens que c’est dans leurs gènes, j’en ai vu un à peine plus grand que nous manger un lapin comme ça, tout cru .

Tu te doutes que j’ai pas attendu mon tour, je suis vite parti. On est bien plus tranquilles ici »

Un cri. Bernard.

« Qu’est-ce qu’il a lui ?

– C’est la fille ! Elle revient ! Et elle est seule !

– Il y a un problème !

– Comment ça ?

– Elle est bourrée de mauvaises phéromones ! Je le sens ! »

Raymond resta interdit.

« Oui ! J’ai développé ça à force de passer du temps près d’eux. Disons que c’est de l’intuition.

– Tu as raison ! On dirait qu’elle pleure !

– Ces humains, c’est un bordel à gérer ! Je n’ai jamais été plus heureux que depuis que j’en vois quasiment plus ! »

9 réflexions sur “Ch. terrier avec dépendances…

  1. Bien amusante cette historiette ! je vois que toi aussi tu délires bien sur les animaux !
    tiens du coup je vais manger un morceau de chocolat …et même deux !
    signé la marmotte Alpine

Ron-ronne-moi un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s