Vous me voyez venir…

… avec mon grand chat beau !!!

Pris, de soi, en flagrant abus d’imbu, le félin en deviendrait bien moins buvable… Peur sur la ville !!!

Je me suis proscrit de tout cela à l’aide d’une prescription drastique de 4 douches froides de l’égo à 4 heures d’intervalle avec frottis-frottage du Moi au gant de crin de crainte que celui-ci ne déborde d’enthousiasme de lui, de soi-s’aime en boucle ou autre auto-piédestalisage effréné.

Mon « ça » qui ne manque pas de faire une triste clownerie à la seconde, voyant la brèche, a tenté une tactique en trois avec feinte à gauche, retour à droite, mystification par la sur-feinte tierce et fonçage tête baissée droit devant jusqu’à que mur s’ensuive !!!

Com’ au bon vieux temps !!!

C’est de bonne bataille mais je ne lui ferai pas la guerre… Chat bade l’barda !!!

Je ne lui en veux pas, c’est normal qu’il tente, je suis sport et beau joueur.

A jouer son va-tout face à matou, « ça » s’est vautré au premier moellon de 2 rencontré.

Et ce n’est pas gros un moellon de 2. C’est à peine plus haut que « ça »…

En même temps que mon « Moi » en a pris, « ça » a perdu de la hauteur.

Lui qui, pour « Moi », s’était appliqué, avait échafaudé des barricades avec du fil barbelé et des tessons de verre au cri de « ça saillira, ça saillira !!! », lui qui avait bâti mur d’enceinte sur mûr d’ascète pour cloisonner un joli donjon en crémaillère avec des meurtrières de 4 cm de large afin que même mon âme ne s’évadât que difficilement…

Mon « ça » n’a plus la main… Sinon dans le ciment.

Son travail ici est fini. Il passe la main… Il a même du mal pour ça, j’ai acheté du prise-rapide.

Pour remplacer l’ancien, j’ai posé le panneau « Life in progress »; ça a juste ce qu’il faut de côté américanisant pour se la jouer « fureur de vivre » sans tomber dans l’excès.

« Moi » et « Surmoi » ont fait un pacte : on s’le fait entre nous, cool, on voit c’qu’on peut faire chacun d’not’ côté, on centralise, on propose, on décide… L’entreprise tourne bien et file vers… L’Espace, frontière de l’infini, vers laquelle voyage notre vaisseau spatial… Ou un truc dans l’genre… Un truc bien quoi !!!

Mes oreilles en pointe bien dressées et à l’affut, ma moustache aux aguets, mes griffes rentrées dans mes coussinets, l’oeil vif, le poil brillant, la queue… Je suis en panne d’expression là.

Tout est en place quoi !!! Chat est bien dans ses bottes en ce lieu, plus de chat peureux ou rouge de honte.

Chat au paradis !!!

Ron-ronne-moi un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s