Georges in wonderland…

Un lapin !!!!

Un bon gros, tout blanc !!!… Enfin !!… Cousu d’un bon gros fil blanc… Enfin !!!… Un fil blanc du style grosse corde à noeud de marin… Mais blanche la corde de marin… Oui, encore une fichue histoire de Sirène… Ahlala !!! Georges et sa fichue odyssée sans fin !!! Affamé de péripéties tourneboulées qu’il est…

Donc, Georges courait après ce fichu lapin que forcément il trouva, n’en déplaise à David Vincent… Même pas embusqué, Lapin tomba truffe à nez avec notre protagoniste adoré… Moi… Lapin sauta devant ses yeux d’un bond leste dans un terrier…

Ohla !!! Ohla !!!! Georges a vu le film… Un lapin… Un terrier… Manque plus qu’un jeu de cartes et cela sent la banqueroute… Le jeu de hasard n’est point chose que j’aime à cotoyer.

Oui mais… Voir plus haut… Adepte d’emberlificotements, Georges a sauté pieds joints, poings liés, âme accrochée à l’espoir, foi chevillée à son ossature, tout ça, dans le trou noir….

Et il est tombé… Tombé… Tombé… Tombé quoi !!!!

Jusqu’à toucher au but… Avec son butt… Aiiie !!!….

Dans un Monde différent… Tout y est plus grand, les immeubles en sont buildings, les routes highway, les hamburgers combos, les ailes de poulets huilées et grasses.

I wanted to be a part of It… Here I am…

Tout ceci n’est que rêve bientôt réalisé mais Georges s’en va bientôt découvrir l’Amérique… Oui fini de chercher les (d)indes n’en déplaise à Christophe… Trop épicées, trop poivrées… Un coup à s’enrhumer le cortex à trop tourner en rond…Non… L’Amérique l’appelle, le Canada le hèle…

Georges se sent sirop d’érable, tout sucre, tout coulant-dégoulinant d’onctuosité rien qu’à l’idée de poser pied dans cette lointaine contrée « où ils parlent com’ nous mais avec un accent »… Georges n’a pas d’accent lui… Si ce n’est celui de l’intrépide témérité de l’Âme bien sûr !!! Celle qui vous porte, vous enveloppe, vous projette… Enfin bref, vous savez, vous connaissez Georges à force d’en pratiquer la lecture.

Georges se sent Popcorn, tout soufflé à en éclater dans un grand « Pop !!! »  à l’idée de ce spectacle qui va lui en mettre plein les mirettes. Lui p’tit grain de rien du tout va exploser et se transformer !!!!

Georges se sent Orignal… Euh… Bref… Je ne vois pas… Les cornes je ne crois pas… L’odeur… Je n’espère pas !!!!???

Donc, rien à voir avec Alice qui, trompée par son tour-operator, était tombée en pays où elle elle sentait bon le non-grata’ way of life au premier abord…

Georges arrivera en terrain pas encore conquis mais pas quelconque non plus, sûr, à chaque foulée, de ressentir des frissons du p’tit orteil jusqu’à cette exceptionnelle échine que vous rêvez toutes de faire frémir.

Oui toi, toi et toi !!!

Ah voilà du Wonderland qui ne galvaude pas son surnom !!!! Tatez-moi ce bitume, touchez ce Ranger, courez, humez cette pollution, pelotez cette bimbo !!! … Aiiiie !!!! Oui, la claque monumentale !!!!!!!!!!! Voilà du vrai, du Genuine !!!!… Bon, peut être à part la bimbo… Faudrait que je retouche pour vérif… Ok ok !!!

Can’t wait…

Publicités

3 réflexions sur “Georges in wonderland…

  1. Georges au pays des merveilles, revisité par un encrier en forme de coussinet, on est encore en plein conte ! Décidément, de surprise en surprise, c’est à ne pas s’en lasser !

Ron-ronne-moi un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s