Battements…

Elle m’a aimé et mon « moteur » en a d’aise palpité.

Elle a continué, il s’est frénétiquement emballé.

Elle a commencé à hésiter, il a vécu de saccades et soubresauts.

Elle m’a quitté, il est rentré dans le rang, est tombé de haut.

…Mise automatique en stand-by des émotions…

Celle-là a croisé ma route, il n’avait rien perdu de ses folles pulsions.

Elle m’a souri et il lui a instantanément répondu.

Moi qui avais craint qu’à force de chutes, il ne puisse plus.

Je l’ai laissé à sa guise rythmer le déroulé de ma vie.

Et, ma foi, il a ma p’tite barque, à bon port, fort bien conduit.

Mon cerveau en est jaloux, lui mis si brutalement sur la touche.

A quoi bon raisonner quand Cupidon vous touche ???

S’il est froidement douché d’un coup d’un seul… Encore…

Il faudra le ranimer… Encore… Prendre infinie patience.

Se relever ne devient jamais plus doux mais c’est un essentiel effort

Dont on ne voit le bénéfice qu’après convalescence.

Si, d’avoir, à chaque fois, aussi aisément fondu, je suis coupable,

C’est innocemment qu’à nouveau je recommencerai.

Si un organe doit tout mon être influencer, lui seul en est capable

Tant pis si, à jouer avec des allumeuses, il risque de s’enflammer.

Il m’emmènera jusqu’où bon lui semble d’aller.

On se quittera quittes et ravis d’avoir ensemble tant convolé.

D’ici là, nous ne sommes ni l’un ni l’autre de nos aventures repus.

La suite reste à écrire… Puisse-elle être par la passion mue !!!

Publicités

Ron-ronne-moi un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s