Georges sait-il où il va ???

… Hum !!! Joker !!!

Georges cherche, il furète jusqu’au tréfonds de son inconscient pour savoir.

Parfois, tout s’entrechoque en lui, trop de choses vécues, trop de non-vécues par faute ou pas de chance ou pas sa faute. Tout ce méli-mélo l’emmêle.

Il décide d’écrire un mail à « Irina » la voyante qui voit tout. Il l’a vu dans la pub là, l’aut’ jour… Là !!! Ca donnait envie d’y croire, de se poser et se reposer sur ça.

« Si on me dit tout, de ce que je dois faire, penser, interprêter à ce que je dois éviter, proscrire, nier… La vie sera belle. Ecrite mais belle. Déjà jouée mais sûre. »

Tous les héros de romans ont la leur d’écrite bien avant leur heure de la vivre. S’en plaignent-ils ??? Non !!!! Bon !!! Ils ont le beau rôle, les honneurs, la sécurité de l’emploi et du succès.

Georges se sent l’étoffe des héros, des vrais, ceux qui vont forcément réussir … Il veut ce rôle. Pas un autre. Il est fait sur mesure pour lui, il a les épaules, la carrure pour… Et ça l’arrange pour le coup.

Comme ça, c’est fait, on n’en parle plus, plus de surprises, plus de doutes, plus de neurones qui se fusillent sur la place publique de ses sentiments…

Les exécutions se limiteront à ses peurs, ses appréhensions. Pour elles, pas de quartiers !!! Aux fers !!!! Sur la planche en bois !!!! Révolution !!!!!!!

Plus d’amnistie pour ses reculades, elles vont partir ventre à terre se cacher. Il va pouvoir recycler ses hésitations, ses revirements, les vendre par paquets de douze au plus nécessiteux… Héros compatissant et aidant pour les mal en point.

Ses atermoiements tombés dans le Coma, lui vivra… Il suivra le script à la lettre… Sans moufter s’il le juge mal écrit :

« 1ère scène : Alors !!! tu t’approches d’elle…. Elle est belle !!!! (Wah commme dans les films !!!) et tu lui dis « je te kiffe trop chérie-Love, tu es le soleil de mes jours, l’astre lunaire de…

-Euh !!! Pardon !!!! Excusez-moi mais là, je peux pas… Non, c’est un très beau rôle mais… Les textes !!!! J’y tiens sinon j’ai du mal à rentrer dans le personnage… On pourrait peut être faire des modif’ non ??? La concertation, c’est bien !!!… Non ???!!!! »

Renvoyé sur le champ… Esprit trop libre qui voulait jouer son rôle mais le composer aussi et surtout, Georges est renvoyé direct.

Retour à ses incertitudes chéries… Elles lui ont tant manqué. L’avouera-t-il ??? Il puise en elles ce « je-ne-sais-quoi » de…

Que voulez-vous faire avec un « je-ne-sais-quoi » ???? Même un neuf de dernière génération !!!!Ce n’est pas une assurance-tous-risques !!!

Hum !!!! Retour case départ !!!

Une invitation à vivoter, à voquer dans l’écume…

Pfff !!!! Ce fichu grain de sable qui se repointe !!! Un coup d’aspirateur et tu vas voir !!!!

Georges a repris sa place dans le bateau, il a oublié « Irina » qui en avait tant à lui dévoiler sur lui et avait tout de la sirène… il préfère garder l’incendie en lui. C’est ça qui rend incandescente la vie qu’il vit… Ne pas savoir. Sauf que ce sera bien.Si !!!

A se brûler, il n’espère qu’une chose, que ses amis soient parfois ses mitaines, qu’ils l’entourent quand ce sera trop chaud.

Dans le scénar’ refusé, ils étaient déjà là. Dans le précédent aussi. Dans le nouveau aussi. Personnages récurrents. Protagonistes de sa vie !!!!!! Sans eux, l’histoire ne tient pas la route.

Jalonnée par l’Amitié, celle-ci semble toute tracée. Direction là… Où il y a de la lumière… Jouons au papillon pour changer !!!

 

Ron-ronne-moi un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s