… Si Georges allait dans une classe de CM2…

… de quoi aurait-il besoin ???

D’anti-venin bien sûr, d’ail autour du cou et d’une dose certaine d’inconscience !!!!!!!

Qu’importe, Georges a décidé de braver l’impossible, de se mettre en danger, il a tout prévu !!! Du moins l’espère-t-il !!!!

Il va commencer par isoler les plus turbulents, lui là… Et elle !!!! Ouiiiiiiii elle !!!!!!!!!!! Avec ses airs de ne pas y toucher, ses couettes blondes, sa frimousse …. Méfiance…

Règle N°1, toujours se méfier !!!!

Règle N°2, toujours se tenir à distance raisonnable d’une couette !!!!

Le plan d’action a été vu, revu, re-revu !!!!

Entrer dans la classe, de pas regarder autour, ne pas dévier, ne pas se laisser happer par quoi que ce soit, fixer le tableau et foncer tout droit. Arrivé à l’estrade, il sera sauvé, sous la protection de la maîtresse qui, elle, a de l’autorité sur le bestiaire.

Devant la porte. Il entend le tumulte infernal, il sent l’impatience des toreros qui attendent leur adversaire corné pour l’embrocher, il croit même percevoir des râles rauques et terrifiants…

Ah non, c’est son portable en silencieux qui vibre dans sa poche. Un message.

« Tous avec toi, tiens le coup, reviens vivant…  »

Blême cadavérique, il l’est là. Heure de vérité. Il tapotille à la porte. Silence à l’intérieur. il est repéré. Il a comme signé son arrêt de mort. S’il attend trop, ils vont s’organiser, faire des barricades, préparer des avions en papier ou que sais-je.. A esprits diaboliques, oeuvre diabolique..

Il entre. Ils sont là, assis.

Ouiiiiiiiiii !!!! Assis !!!!

Ils cachent leur jeu sûrement !!!!!!!!!!!!

Il jette un coup d’oeil. La fenêtre du fond est bien grande ouverte comme prévu. Sortie de secours en cas de… Tout est codifié. Tout signe de rebellion, tout geste déplacé et, sur l’instruction expresse de la maîtresse, il sauve à l’extérieur.

Là, son frère l’attend à 80 mètres dans sa voiture moteur allumé.

Il arrive au pupitre. Toujours en un seul morceau. Il manque de relâcher son attention… Mais non !!! Ils n’attendent que ça.

Elle est là à côté de lui. Elle le rassure d’un regard… Ou plutôt Non !!!! Elle semble lui dire : »Reprends-toi !! Ils vont te sentir faible et aux abois !!! Tu signes ton arrêt de mort s’il le perçoivent »…

Il se retourne enfin, tentant de masquer son effroi devant une telle vision d’horreur !!!

Ils sont assis, calmes, droits et sages…

En coeur, en canon « Bon-bon-Jour-Jour Mon-mon–Sieur-Sieur !!!! »Mon dieu !!! Déjà à cet âge-là !!! Manipulateurs avérés !!!!

Il commence à parler. S’arrête deux secondes pour saisir les réactions. Rires en sourdine, chuchotements.

Elle lui fait signe de continuer.

Donc, il prend le texte et lit.

Ils semblent écouter comme religieusement.

Religieusement.Comme le ferait l’inquisition espagnole devant le futur supplicié s’expliquant de ses fautes. Avec l’intime et inexorable conviction qu’il est COU-PA-BLE !!!

Il finit son texte. Il eût aimé qu’il durât encore longtemps. C’était son sablier de vie qui s’égrainait. Et le dernier grain venait de choir.

L’heure du châtiment. « Des questions ??? »

Une boulette. Il a cru sentir une boulette dans son cou. Puis une autre. Un cri strident. Celui de la maîtresse tâchant de contenir l’émeute.

Lui se sent capitaine du Bounty. Il a lu le livre. Pas envie de manger les cocotiers par la racine.

En deux pas, il atteint le rebord de la fenêtre et se défenestre avec vigueur tombant à terre.

Ses sens en alerte, il se relève et court, court, court jusqu’à son frère, monte dans une voiture partant en trombe…

… il se réveille. Ils sont tous autour de lui. Il s’est évanoui en fait. La 1ère boulette lui fut fatale comme une seringue empoisonnée de sarbacane lancée par un pygmée. Pygmée ????

Il n’y en a pas un, deux, trois mais toute une tribu autour de lui !!!! Peut être est-il déjà enchaîné au poteau de torture.. Il se débat.. Et file quelques gifles en passant… Oh ça leur apprendra, ils l’ont sûrement bien mérité pour quelque chose !!!

Non, il n’est pas attaché. Il se relève. Il les regarde. Ils le regarde.

Alan Quaterman … En plus sexy …. Devant une tribu indigène… Il bat en retraite, se frayant un passage tant bien que mal . Rassurante, la poignée de la porte . Il la tourne et sort enfin de ce cauchemar.

Dehors, il respire.

Non, c’est sûr !!! Il n’est pas encore prêt pour ça !!!

3 réflexions sur “… Si Georges allait dans une classe de CM2…

  1. Le mardi 8 juin 2010,toi Georges le géant tu as débarqué dans notre classe l’air inquiet comme si tu rentré dans une arène,avec de l’ail autour du cou.Tu nous a lu des nouvelles,j’ai tellement aimé et compris que j’ai écrit »le violon et la mouche ».
    Un grand merci.

    Vincent Bonmati,classe de CM2,école Jeanne d’Arc

  2. C’est gen-tiiiiiil de t’inquiéter !!!!! Georges va bien mais sèche littéralement.. Pause.. Je reviens dès que je tiens une idée…. Promiiiiis ma fidèle entre les fidèles !!!!!!!

Ron-ronne-moi un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s