Quand Georges rencontre Ben ….

L’artiste !!!! Pas l’oncle !!!! On n’a, il est vrai, jamais mesuré à sa vraie valeur la dimension artistique d’un grain de riz. Non mais là, c’est Ben l’artiste !!

Ben c’est ça

Ou ça

Ou ça

Ou ça aussi

Ou ça encore

Georges a bien aimé ça

Oui, connaissant Georges, vous n’êtes pas étonnés !!!

Bon, là, ça va vous dîtes-vous !!! Art, régalade et quenelles de Lyon !!!

Donc, Georges est allé voir l’exposition de Ben au MAC de Lyon. Sans connaître. La surprise… Enfin !!! La SURPRISE !!!!

Ben, c’est un artiste qui s’est lâché, a fait de tout avec « de rein ».. Pardon.. Avec « de rien ».. Quoiqu’à y repenser, il y avait peut être bien un rein.. Oui parce que Ben est cinglé.

Assez perturbant. très perturbant en fait.

1er étage, des phrases, beaucoup d’écritures, des pensées. Certaines plus intéressantes que d’autres bien évidemment. Nombrilisme et ego-centrisme au rendez-vous.

Dérangeant et assez inqualifiable.

2ème étage. Le choc. Une énorme pulsion qui vous agresse. De tout avec vraiment « de rien ». Sexe, argent, guerre. Autant de sujets qui vous foncent littéralement dessus. Obscénité, intrusion, agressivité, pulsions sexuelles. Gros malaise intérieur. Sensation d’étouffement, on perd pied, on se sent mal, on ne comprend pas. Il présente tout d’un serial-killer en puissance. Il transforme l’ordinaire, notre ordinaire, les objets de notre quotidien, se les accapare, les transgresse et, par ce biais, nous agresse vraiment. Sensation très brutale. Jusqu’à le prendre pour un fou.

3ème étage. Légère respiration? Bien plus épuré. On en revient à une atmosphère semblable au 1er étage. On reste interloqués par l’ensemble de l’oeuvre, la profusion des créations, leur nombre astronomique. Mais on cherche le but.

Ben nous a écrit. Il a rempli un pan de mur entier à notre intention de son écriture si caractéristique.

Il y délivre à demi-mots ses motivations.

Georges croyait cet esprit dérangé, victime de démons intérieurs et d’une imagination encombrée et incontrôlable, il l’imaginait porté par des envies inclassables et inavouables. Comme possédé.

A la lecture de ses mots, Georges pense comprendre.

Ben s’est, au contraire, amusé de tous ses visiteurs, les a entraînés dans son univers presque à leur insu, même presque contre leur gré comme happés et les y a asservis.

ben est au contraire tout en contrôle, s’amuse des codes, les détourne pour mieux les dominer. Ben est peut être fou. Mais Ben sait ce qu’il fait.

Le plus grand choc. Une photo de lui. Pas que de lui. Pas une des innombrables qui pullulent comme des hymnes à cet auto-centré affirmé.

Non. Une photo de sa famille. Sa femme, sa fille, son fils et lui. Autour d’une table de jardin. Normaux.

Le choc. Cet homme est normal. Il paraît là tout à fait normal. Un être lambda.

A croire qu’il est victime de dédoublement, que l’artiste déjanté quitte ce corps quand le père, le mari rentre en scène.

En scène. Où se trouve sa scène, celle qui lui demande le plus grand des jeux d’acteur ?? Dans sa maison ou dans son atelier ??

Mystère…

3 réflexions sur “Quand Georges rencontre Ben ….

  1. Je crois que l’équilibre de Ben c’est le mélange de ces deux personnages (le réel et l’imaginaire, l’inconnu et le célèbre, le landa et l’artiste).
    Georges avec ta description on comprend que
    1er étage: des futilités, des choses légères comme un « entrez, n’ayez pas peur… »
    2ème étages: une agression visuelle et pourquoi pas notre réalité de plein fouet, notre société de consommation, l’humain et ses travers…Le message est passé, Ben dérange, perturbe!!!
    3ème étage: retour au calme
    Ben n’est pas fou, c’est un homme normal!!!!
    mais je crois qu’à sa manière il a touché Georges, et ça c’est le propre de l’art.
    La boucle est bouclée, Georges sort de l’expo et s’interroge, Ben l’inspire…

Ron-ronne-moi un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s