34 au camp scout..

… Il y est allé. Il voulait. Je le renie.

Monsieur va rentrer en symbiose avec la nature, humer des fleurs, caresser des écureuils, guetter le chamois sauvage, faire du feu avec deux bouts de bois, manger du rat cuit dans la cendre, se geler dans un sac de couchage, être décrépi dès le lever et de trop jeune âge  avec la marque de la racine sortant du sol dans le visage, se laver dans la rivière gelée pour vivifier son corps, parfaire ses connaissances en flore et en faune, apprendre à imiter le cri des oiseaux, reconnaître les empreintes d’animaux dans le sol, sentir leur excréments pour en dater la présence en cet endroit, chanter des chansons de scouts, faire du stop sur la route, faire une bonne action par jour, se faire des potes « à la vie à la mort le temps du séjour », faire des farces au chef de camp, emm… le p’tit coincé, mater les filles, apprendre à jouer du youkoulélé pour emballer, sculpter dans du bois mort un appeau à lapin des bois, ramasser 2-3 caillous « as a souvenir » et me ramener un crapaud-bicéphale séché … Parce qu’il sait que je détesterai ça.

Monsieur fait le dur avec son short et son bandana.

Je suis trop gentil, je l’ai laissé choisir entre ça et la chorale.

Je suis trop gentil, je suis trop gentil.

Bordel !!!!

Ron-ronne-moi un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s