J’aurais voulu être journaliiiiiiste pour pouvoir …

…. Pour pouvoir quoi en fait ???

Ecouté ce matin sur une radio commençant par « R » et finissant par « L » un reportage d’une émotion toute particulière…

 » L’histoire de ce couple dont la femme est enceinte -oui oui elle est enceinte !!! La suite nous le prouve- qui perd les eaux -je vous l’avais dit- et fonce donc à la clinique. Réflexe apparemment logique. J’aurais fait pareil.

Ils se font flasher sur un boulevard à 51 km/h dixit le reporter au lieu de 50 Km/h, font demi-tour pour discuter avec les « représentants de l’ordre ».

Situation :

« Respire … Respire … Monsieur voyez-vous, je trouve cela cavalier … Oui Chérie 2 sec, je parle au monsieur … Tu sens les contractions ??? Ah !!! C’est très douloureux.. Ben respire …. Respire … »

Bon radar automatique, les policiers n’y peuvent rien, 130 euros d’amende.

Et, fin heureuse dont s’émeut le pov’ journaliste obligé de s’émouvoir, après réclamation l’officier du ministère public va rembourser « d’un chéque équivalent au montant de l’amende » ce couple bienheureux.

Et le journaliste se sent obligé de finir par « De quoi acheter un joli cadeau au bébé qui se porte comme un charme !!! »

Moi, à 110 km/h sur une 2X2 voies -donc pas en infraction je précise … Ce post ne pourra pas servir de pièce à conviction pour une possible amende- je vomis intérieurement.

Quelle leçon tirer de cette information capitale le matin à 7h30 ???? Oui je sais je me lève tôt.. Merci de votre compassion, elle m’aide beaucoup.

Donc, la leçon.

Si ce n’est que journaliste est un métier ingrat.

Je n’en vois qu’une.

Donc, être enceinte vous ouvre plus de perspectives que de vomir, d’avoir des ballonnements et de hurler allongée sur une table d’opé.

Vous pouvez rouler vite.

Peut être pouvez-vous  également aller à contre-sens, téléphoner en conduisant et  même vendre de la drogue qui sait ???

Une bonne nouvelle pour les Go-Fast qui pourront, à l’avenir faire sauter leurs condamnations en embauchant des femmes en cloque et pour le Sexe faible qui se découvre un secteur d’activité où il est privilégié pour une fois.

Evangile selon moi : « …. Tu enfanteras dans la douleur … Mais t’inquiète, je mets des compensations dans le contrat, je te bidouille ça aux p’tits oignons tu verras, je te fais ça tip-top !!!! »

Une réflexion sur “J’aurais voulu être journaliiiiiiste pour pouvoir …

  1. ou : l’écartage d’option auto-néo-conceptuelle…bien ouèj’ !
    …avec ce petit clin d’oeil en coin à la moitié de la planète en +…trooooop fort le Georges !

Ron-ronne-moi un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s