Du bon usage de Psy.com…

Il commence sa deuxième thérapie.

La première souffla son chaud et son froid. Sûrement du classique. Trop d’affect pour son interlocutrice. Trop d’introspection à faire. Trop à remuer. 4 ans. C’est long. Ce fut productif. Il a changé, s’est ouvert, a grandi, muri, évolué, progressé, mué.

Que c’est beau, que c’est chaud, émouvant !!! Emouvant van-van… Du vent ???!!!!

Que nenni dit-il preuves et vie à l’appui !!! La sienne a changé, s’est ouverte, agrandie … etc …

Et puis, il a arrêté. Par besoin. Par envie. C’est dur de mener cette recherche. Même accompagné de sa « béquille » humaine. En fait, il sentait ne plus en avoir besoin.

Le psyché est devenu tellement courant et abordable que, beaucoup, nous avons cliqué sur Psy-com. C’est intéressant, c’est ludique, c’est informatif, ça permet… ça permet quoi au fait ???

D’y prendre goût ,,, Raaaa se connaître, se sentir, se « peser », se « soupeser » comme si l’âme avait un poids, une forme, une norme. Déchiffrer tels des hiéroglyphes chaque parcelle de son humanité. Sus aux doutes et autres inconnues …

Il s’est plus que sur-auto-analysé cherchant le qui-de-quoi-comment pour résoudre le peux-pas-pas-sûr-sûr ….

Il en a remué de la M….  subconsciente en espérant en faire une terre plus fertile, plus accueillante.

Puis il a compris.

A trop s’analyser, on en oublie de vivre.

Comprendre que se comprendre, ce n’est pas se changer.

Il a le droit d’être lui. Lui avec ses défauts, son surmoi posé de travers sur son moi qui le fait se mettre de quinquonce.  De là à avoir mal aux vertèbres cervicales.

A bas la lutte contre le syndrôme post-pré-traumatico-bloquant !!!!!!! S’il est là, qu’il y reste !!! Au chaud !!!

Peut être que, quelque part, c’est ce « post-pré » qui lui a plu ??? A elle !!!

Et comme elle a très bon goût .

Si si elle a vraiment très très bon goût … Et elle l’a choisi !!! Lui …

A méditer !!! Et à vivre !!!

Il a cliqué sur « fermer l’onglet », il a respiré.

3 réflexions sur “Du bon usage de Psy.com…

  1. Excellentissime… je l’aime bcp bcp celui là… sûrement parce que je suis concernée… et parce que j’en comprends chaque mot…

  2. Moi je me retrouve dans ce texte , je suis toujours à la recherche d’un Moi qui se cache je ne sais ou , j’ai un inconscient rempit de symboles incompréhesibles pour mon conscient, mais pour ne pas virer au narcissime maladif , je me suis tournée vers l’exterieur et si je pourrai je labourerai un champs de blé.
    Elle a cliqué sur soumettre le commentaire ,elle a respiré.

  3. Merci pour le commentaire. Pour l’occasion, j’ai relu le texte …. Que je trouve pas mal …Ouuuuuh gros moment de narcissisme avoué… Allez !!! Je me pardonne à moitié.. Il faut bien s’envoyer des fleurs parfois… Alors, j’ai choisi des flagulles mauves à longues feuilles, elles sont persistantes, rudes dans l’hiver, motivées, pleines d’envie et combatives.. Tout ce qui me faut.

Ron-ronne-moi un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s